Blog des étudiants de l’Alliance française de Quito et Tumbaco

Les mois de l’année

Jan­vier pour dire à l’année « bon­jour ! »
Février pour dire à la neige « il faut fondre »
Mars pour dire à l’oiseau migra­teur « reviens »
Avril pour dire à la fleur « ouvre-toi »
Mai pour dire « ouvriers nos amis »
Juin pour dire à la mer « emporte-nous très loin »
Juillet pour dire au soleil « c’est là sai­son »
Août pour dire « l’homme est heu­reux d’être homme »
Sep­tembre pour dire au blé « change-toit en or »
Octobre pour dire « cama­rades la liberté »
Novembre pour dire aux arbres « déshabillez-vous »
Décembre pour dire à l’année « adieu, bonne chance. »
Et douze –mois de plus par an,
Mon fils,
Pour te dire que je t’aime.

Alain Bos­quet (1919−1998)

Mais qui est Alain Bosquet ?

Comme je ne savais pas, je suis allée faire un tour sur Wiki­pe­dia et j’ai appris que l’auteur de ce beau  poème était né en Bel­gique mais de  parents fran­çais. Qu’il avait fait la guerre, la deuxième bien sûr et qu’il s’était ensuite lancé dans le jour­na­lisme pour fina­le­ment se consa­crer plus tard à l’écriture lit­té­raire : romans, essais et poé­sies. Il a écrit : Le Middle West, Pierre Emma­nuel, Une Mère russe, L’Enfant que tu étais, Ni guerre ni paix, Les fêtes cruelles, Le Métier d’otage, et trois romans parus en un tome, Les Solitudes

Si par hasard, vous avez oublié com­ment dire les mois de l’année en fran­çais,  je vous sug­gère de par­cou­rir cette reprise excep­tion­nelle du poème Les mois de l’année et d’ainsi  contem­pler les efforts faits par ces étu­diants poètes amateurs.

Alain Bos­quet avait écrit ce poème pour son fils, les étu­diants de Nancy l’ont écrit pour Dame Nature !

Bonne lec­ture !

Jan­vier pour dire à la cigogne « je t’attendais ».

Février pour dire aux oiseaux « chantez ».

Mars pour dire aux tor­tues « nagez ».

Avril pour dire aux gre­nouilles « sau­tez ».Mai pour dire à l’arbre « fleurissez ».

Juin pour dire au soleil « brillez ».

Juillet pour dire au tigre « rugissez ».

Août pour dire au papillon « volez ».

Sep­tembre pour dire à l’eau « sois pure ».

Octobre pour dire aux ours « embrassez-moi ».

Novembre pour dire à la mon­tagne « protégez-moi ».

Décembre pour dire aux pin­gouins « au-revoir ».

Et douze mois de plus par an.

Nature

Pour te dire que je te respecte.

Prof. Nancy

4 commentaires

  1. QUEL POEME MON DIEU!
    VOYAGEZ A TRAVERS LES MOIS AVEC LE SOURIRE DE CE POEME.

  2. je crois que c’est un bon poeme pour toutes les choses qui se passent chaque mois pen­dant toute l’année.

  3. Ah bon bon…

  4. je vou­drais l’explication de chaque mois s.v.p

%d blogueurs aiment cette page :